Choke – Clark Gregg

    Choke – Clark Gregg

    19019635.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxMouais. Difficile de faire une adaptation plus pépère que celle-ci. Mais ce qui est vraiment dommage, c’est que Choke peine à réellement faire ressortir l’atmosphère du bouquin, si particulière. La faute à une mise en scène ultra plate, qui ne parvient pas à capter l’humour et la folie qui se dégage du roman de Chuck Palahniuk.

    Heureusement, il en retient le principal, puisque le film est une sorte de comédie romantique déguisée, dont le potentiel n’est hélas jamais réellement exploité (et pourtant, on imagine ce qu’Apatow, ou un autre de la bande, aurait pu faire de ses deux amis accrocs au sexe). De même, ces scènes si émouvantes et pleines de sens dans le livre où les personnages (se) construisent en réalisant des édifices pierre par pierre ont nettement perdu de leur impact, de leur portée.

    Reste que le film se laisse regarder (quelques passages sont mêmes réussis) mais qu’il vaut essentiellement pour son casting remarquable : Sam Rockwell, excellent, dans un rôle qui lui va comme un gant mais aussi Anjelica Huston, formidable en mère perdant la tête.

    Journaliste. Passionné de cinéma, boulimique de séries télé et accroc aux jeux vidéo. Ne peut s'empêcher de donner son avis sur tout ce qu'il voit et sur tout ce qu'il joue.

    • facebook
    • google
    • twitter

    Défendez votre point de vue