Effets secondaires – Steven Soderbergh

    Effets secondaires – Steven Soderbergh

    DSC_3050.dngMême si ses films abordent des sujets différents, on commence à se voir dessiner une certaine cohérence dans l’œuvre de Soderbergh (ou tout au moins des motifs). Leur point commun absolu, ce serait la froideur, qui semble peu à peu contaminer les personnages et les décors dans lesquels ils évoluent, que l’on retrouve une nouvelle fois dans Effets secondaires.

    Ici, elle sert l’impeccable mécanique du film, thriller aux accents hitchcockiens qui se suit sans déplaisir.

    Journaliste. Passionné de cinéma, boulimique de séries télé et accroc aux jeux vidéo. Ne peut s'empêcher de donner son avis sur tout ce qu'il voit et sur tout ce qu'il joue.

    • facebook
    • google
    • twitter

    Défendez votre point de vue