Kick-Ass – Matthew Vaughn

    Kick-Ass – Matthew Vaughn

    Img 13_KickAss 9Kick-Ass ressemble à un film de super-héros classique qui, conscient de ne rien offrir de neuf, fonce dans le tas, juste pour le plaisir de faire pareil que les autres. Comme son héros finalement qui décide d’enfiler une combinaison nautique pour jouer les super-héros. Il n’a pas de pouvoir, il ne sait pas vraiment se battre mais peu importe, il fonce dans le tas quitte à en prendre plein la tronche. Et déjà, Kick-Ass surprend par ses accès de violence alors que le film prend davantage des allures de teen-movie (la romance classique avec le héros que personne ne remarque).

    La réalisation de Matthew Vaughn ressemble ainsi à une sympathique relecture de Spider-Man mélangé à du Watchmen et peut aussi se voir comme une métaphore du passage à l’âge adulte (devenir super-héros comme façon de trouver sa place dans le monde). L’ensemble se suit d’ailleurs avec beaucoup de plaisir tant la narration se montre habile et les scènes d’action s’avèrent réussies. Kick-Ass se mue ensuite en une sorte de film de vengeance à la morale et à la violence dérangeantes (les exécutions sommaires et abruptes). Peut-être pas suffisant pour totalement gâcher l’ensemble mais, tout de même, malgré un univers balisé, la vengeance ne semble pas porter à conséquence, autre que d’entraîner une autre vengeance via le personnage de Red Mist (Christopher Mintz-Plasse, génial). Dommage.

    Journaliste. Passionné de cinéma, boulimique de séries télé et accroc aux jeux vidéo. Ne peut s'empêcher de donner son avis sur tout ce qu'il voit et sur tout ce qu'il joue.

    • facebook
    • google
    • twitter

    Défendez votre point de vue