Millénium – Niels Arden Oplev

    Millénium – Niels Arden Oplev

    19086709.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxC’est quand même long 2h30… Millénium n’est pas spécialement ennuyeux, mais son absence de mise en scène finit par lasser. C’est sympa d’avoir voulu rester en terres suédoises (avec une équipe danoise aussi) pour adapter ce bouquin, mais finalement, ça n’apporte pas grand chose. Car le film est tout entier concentré à son enquête, qui mélange Bible, nazisme, secrets enfouis et famille.

    C’est plutôt bien construit dans le sens où le spectateur n’est jamais perdu, mais l’avancée de l’enquête à base de photos en gros plan (combien de fois verra-t-on le regard de la fille disparue ???), d’articles de journaux, de documents informatiques divers fatiguent. Quand on repense au travail effectué par Fincher sur Zodiac, on mesure d’autant plus l’excellence de ce dernier. Une ou deux scènes trashs et quelques rebondissements (moisis) perturbent un peu cette enquête. Mais rien qui ne vaille que l’on crie au génie.

    Sur les secrets de tournage de la fiche du film, on peut lire que les deux derniers volets devaient à l’origine sortir directement à la télé. Mais suite au succès du premier en Suède, ils ont décidé de tout sortir en salles. Millénium n’a effectivement pas grand chose d’un film de cinéma. De la même façon que les bouquins n’ont sans doute pas grand chose à voir avec la littérature.

    Journaliste. Passionné de cinéma, boulimique de séries télé et accroc aux jeux vidéo. Ne peut s'empêcher de donner son avis sur tout ce qu'il voit et sur tout ce qu'il joue.

    • facebook
    • google
    • twitter

    Défendez votre point de vue