Shadow Dancer – James Marsh

    Shadow Dancer – James Marsh

    20278855J’ai (hélas) beaucoup pensé à La Taupe, de Tomas Alfredson. On y retrouve cette même sobriété, cette même application dans la reconstitution mais aussi cette même froideur.

    Alors c’est plutôt bien huilé, la fin se montre réussie et c’est même bien réalisé (la photo est très belle). Mais ça manque sacrément d’émotion. Comme coincés dans le glacis de la mise en scène, les personnages se révèlent trop effacés pour qu’on vibre avec ces derniers.

    Journaliste. Passionné de cinéma, boulimique de séries télé et accroc aux jeux vidéo. Ne peut s'empêcher de donner son avis sur tout ce qu'il voit et sur tout ce qu'il joue.

    • facebook
    • google
    • twitter

    Défendez votre point de vue