The Swimmer – Frank Perry

    The Swimmer – Frank Perry

    film-the-swimmer3Inédit en France pendant très longtemps, The Swimmer demeure pourtant l’un des plus beaux films, l’un des plus fous, réalisés par le Nouvel Hollywood. Dans ce road-movie pas comme les autres, on retrouve Burt Lancaster, un personnage en décalage total avec son époque, qui décide de rentrer chez lui en nageant. Et pour cela, il passe d’une piscine à l’autre, en traversant tout son voisinage.

    Allégorie hallucinante et hallucinée d’une Amérique post JFK, le film de Frank Perry s’appuie sur une mise en scène étonnante, d’une intelligence incroyable, flirtant même avec de l’expérimental pur (les plans cadrant le soleil, la séquence avec le cheval…). Coincé dans son monde bercé d’utopie, Burt Lancaster se prend de pleine face une Amérique qu’il ne reconnaît plus, sans se rendre compte du déséquilibre moral extérieur. Enchaînant les séquences malsaines ou dérangeantes, The Swimmer repose aussi sur l’interprétation formidable de Burt Lancaster. Il faut voir le visage et le regard de l’acteur lors d’un final, attendu mais inéluctable, où l’on peut lire toute l’impuissance et toute la désillusion du personnage. Un film singulier mais néanmoins fondamental.

    Journaliste. Passionné de cinéma, boulimique de séries télé et accroc aux jeux vidéo. Ne peut s'empêcher de donner son avis sur tout ce qu'il voit et sur tout ce qu'il joue.

    • facebook
    • google
    • twitter

    2 Commentaires

    1. FrankyFockers · 3 septembre 2013 Répondre

      chef-d’oeuvre absolu !
      mais j’irai encore plus loin que toi quant à la modernité du film : il est quasiment précurseur du Nouvel Hollywood ! je veux dire par là qu’on n’est qu’en 68, et pas en 74, et le Nouvel Hollywood est encore balbutiant, il y a bien sûr déjà eu quelques films avant lui, comme Bonnie & Clyde, etc., mais aucun n’avait cette audace, et surtout ce désenchantement, ce pessimisme viscéral quant à la destinée de ses personnages, qui deviendra ensuite le signe distinctif du NH. Donc, en plus d’être une merveille, The Swimmer est un film précurseur et séminal !

    Défendez votre point de vue