Vendredi 13 – Marcus Nispel

    Vendredi 13 – Marcus Nispel

    18963728_w434_h_q80Je ne comptais pas y aller avant de lire une critique qui m’a convaincu. Et bien, je ne regrette pas. Marcus Nispel a beaucoup de talent et s’impose comme l’un des meilleurs réalisateurs du genre de sa génération. Son remake de Massacre à la tronçonneuse n’était déjà pas mauvais mais alors, là, Vendredi 13 impressionne vraiment.

    C’est un film qui ne s’embarrasse d’aucun artifice (psychologique ou autres) pour aller à l’essentiel. Tout le temps. S’il sait créer une ambiance admirable, aidée par une photographie au top, Nispel se montre aussi très habile lors des scènes d’horreur, qu’il enchaîne avec une facilité déconcertante et une efficacité redoutable (on pense à Rob Zombie).

    Dès son ouverture (avant l’affichage du titre du film), Vendredi 13 affiche ses ambitions. Une sorte de court métrage à lui toute seul, version accélérée de ce qui va suivre. Brillant.

    Journaliste. Passionné de cinéma, boulimique de séries télé et accroc aux jeux vidéo. Ne peut s'empêcher de donner son avis sur tout ce qu'il voit et sur tout ce qu'il joue.

    • facebook
    • google
    • twitter

    Défendez votre point de vue