Vinyan – Fabrice Du Welz

    Vinyan – Fabrice Du Welz

    paul-kidsParce qu’il n’y a pas que des bons films actuellement au cinéma (loin de là), le billet du jour concerne une belle daube. Pas même un nanar, juste un film prétentieux et raté. Ça commençait pourtant plutôt bien. J’arrivais même à passer outre la réalisation de Du Welz -qui pense faire de l’expérimental en filmant des bulles d’eau et en mettant le son à fond-, ou le jeu d’Emmanuelle Béart. J’ai eu beau m’agripper à tout ce que je pouvais (le décor, notamment) mais plus le film avançait, plus la mise en scène écrasait toutes les maigres bonnes idées du film pour se conclure dans un final grotesque.

    Avec son style à la Gaspard Noé (la maîtrise en moins), le réalisateur ne tient finalement jamais correctement son récit. Aucun rythme, juste une succession de plans mis bout à bout qui ne forment rien. Et dès que le film entame sa phase fantastico-horrifique, c’est cauchemardesque. Du Welz a beau vouloir noyer le tout dans un délire qui mêle rêve et réalité -et dont on finit par se foutre royalement-, ça ne prend jamais.

    Fabrice Du Welz a semble-t-il vu trop gros, mélangeant les genres (la référence à Apocalypse Now, ridicule) sans parvenir à les connecter. Vinyan aurait sans doute gagné à plus de modestie et à moins d’éparpillements.

    Journaliste. Passionné de cinéma, boulimique de séries télé et accroc aux jeux vidéo. Ne peut s'empêcher de donner son avis sur tout ce qu'il voit et sur tout ce qu'il joue.

    • facebook
    • google
    • twitter

    2 Commentaires

    1. MiKa · 15 octobre 2008 Répondre

      Heureusement que je suis pas allé le voir alors ! 🙂
      Dommage qu’il est foiré celui-ci, j’avais bien aimé Calvaire !

    2. Chipponne · 8 octobre 2008 Répondre

      Bah il avait l’air pas si daubesque que ça pourtant ! 😮

    Défendez votre point de vue