Dead Space 3 – Visceral Games

    Dead Space 3 – Visceral Games

    dead_space_3_13449647107732.0_cinema_640.0C’était long. Et chiant. Avec ce troisième volet, la série s’est définitivement perdue. Le problème n’est pas tant que la saga opère un virage quasi-intégral vers l’action pour délaisser le survival-horror (même si on le regrette), le problème, c’est que ce n’est même pas un bon jeu d’action. Si l’on excepte une ou deux séquences (l’arrivée sur la planète de glace, les passages dans l’espace), l’ensemble se révèle bien faiblard, ronflant, et finalement, on a l’impression de faire la même chose pendant plusieurs heures.

    Même du côté du scénario, il n’y a rien à sauver avec, en fil rouge, une espèce de triangle amoureux ridicule. Alors oui, techniquement, ça reste impressionnant mais ça ne rend pas le titre plus passionnant. De nouveau maître du survival, la série prend maintenant la forme d’un blockbuster lambda sans inspiration.

    Maigre consolation, on trouve dans Dead Space 3 les meilleurs mécanismes de porte de l’histoire du jeu vidéo.

    Journaliste. Passionné de cinéma, boulimique de séries télé et accroc aux jeux vidéo. Ne peut s'empêcher de donner son avis sur tout ce qu'il voit et sur tout ce qu'il joue.

    • facebook
    • google
    • twitter

    1 Commentaire

    1. Philippe M. · 6 juillet 2013 Répondre

      Bon, c’est décidé. J’avais envisagé de me procurer ce 3ème volet après avoir vécu l’intensité, le rythme et l’émotion du 2ème Dead Space dépassant ce qu’avait pu procurer le 1er. Resté scotché sur la musique des crédits de fin, j’étais resté sur un espoir de voir dans un 3ème volet la suite de cette ascension en talent vidéoludique et créatif au service de la communauté des joueurs.
      Eh bien, merci beaucoup, ta critique s’immisce ici comme un mauvais rêve qui ne prévient pas. Plus envie du tout de me le procurer. Ou comment dégoûter un joueur d’un jeu en une dizaine de lignes. Ah ! Monsieur, vous pouvez culpabiliser ! Vous avez été efficace !

    Défendez votre point de vue