Black Mirror – Saison 2 – Channel 4

    Black Mirror – Saison 2 – Channel 4

    Black Mirror - The Waldo MomentDéjà dire à quel point la série se montre inventive et réaliste dans sa manière d’imaginer le futur. Qu’elle témoigne vraiment d’une réelle connaissance de nos technologies modernes pour en offrir une vision qui apparaît comme son évolution logique. Tout ceci est parfaitement intégré au récit, et c’est sans aucun doute parmi l’une des plus belles visions de notre futur proche que l’on ait pu voir à la télé, mais aussi au cinéma.

    Mais la plus grande force de Black Mirror, c’est de l’intégrer avec talent dans une histoire passionnante, tout en en offrant une réflexion pertinente, qui vient questionner notre morale, notre rapport avec cette technologie et, plus précisément, la manière dont cette dernière doit aider à améliorer (ou non) nos vies. Des trois épisodes de la saison 2, le premier est le plus brillant (le second va peut-être un peu trop loin, ce qui fait que l’on y croit moins). Soit, l’histoire bouleversante d’un deuil impossible ou plutôt, d’un deuil rendu impossible. C’est troublant, inquiétant, intelligent (là encore, les questions posées semblent être celles auxquelles on sera confronté dans 5 ou 10 ans), et en plus c’est brillamment réalisé. C’est peut-être un des plus beaux épisodes de série télé que l’on pourra voir cette année.

    Le second n’atteint pas la même qualité même si on y retrouve un suspense assez jubilatoire, où l’on prend plaisir à se laisser manipuler, à se demander où l’épisode va nous mener. Le troisième, hyper politique et très sombre, grossit lui aussi le trait mais se montre bien plus réaliste. Plus que jamais, Black Mirror porte décidément bien son nom.

    Journaliste. Passionné de cinéma, boulimique de séries télé et accroc aux jeux vidéo. Ne peut s'empêcher de donner son avis sur tout ce qu'il voit et sur tout ce qu'il joue.

    • facebook
    • google
    • twitter

    Défendez votre point de vue