Derek – Saison 1 – Channel 4

    Derek – Saison 1 – Channel 4

    caf0a7d8-c8e5-4c6e-92bf-54d9eb3cda14_625x352Ricky Gervais reprend le concept d’une équipe télé qui filme au quotidien un petit groupe de personnes, ici les membres d’un foyer pour personnes âgées. Mais à l’inverse de The Office, le créateur de Extras incarne un personnage profondément gentil et naïf, à l’humanité incroyable. L’auteur s’en amuse, sans jamais se moquer du personnage. Et si on rit, ce n’est jamais du personnage mais bien de la situation.

    Comme d’habitude, Ricky Gervais parvient à passer du rire aux larmes dans la même scène (il y en a une absolument grandiose dans le tout premier épisode, par exemple). Surtout, il a ce don pour rattraper des personnages, apparemment antipathiques, en quelques phrases : la jeune fille et le rappeur qui arrivent dans le foyer pour faire des travaux d’intérêts généraux ou encore Kev, dans le dernier épisode. Et comme le dit ce dernier, par sa gentillesse et son humanité, Derek pousse les gens à devenir meilleurs.

    La série offre finalement un regard mélancolique sur le temps qui passe, sur ce que l’on fait de nos vies. A travers la mort d’une pensionnaire, le dernier épisode confronte alors les personnages à leurs propres existences (les interviews sont magnifiques), envieux de la manière dont Derek parvient à gérer la sienne (voir le final éblouissant). C’est proprement bouleversant.

    Journaliste. Passionné de cinéma, boulimique de séries télé et accroc aux jeux vidéo. Ne peut s'empêcher de donner son avis sur tout ce qu'il voit et sur tout ce qu'il joue.

    • facebook
    • google
    • twitter

    Défendez votre point de vue