The Walking Dead – Saison 3 – AMC

    The Walking Dead – Saison 3 – AMC

    The-Walking-Dead-season-3-homeSaison en demi-teinte même si elle reste peut-être ma préférée, en partie grâce aux premiers épisodes mais aussi au douzième épisode « Clear », peut-être le plus beau de toute la série. Un des rares (le seul ?) où l’on ressent vraiment tout le désespoir du monde, le caractère inéluctable de celui-ci. En plus de ça, l’épisode s’ouvre et se conclut de très belle manière, comme si la série assumait enfin sa noirceur.

    A côté de ça, on trouve également de belles idées, de belles pistes lancées dans cette saison (la confrontation entre les deux clans et l’absurdité de cette dernière) mais la série est trop souvent rattrapée par des personnages mal écrits (et mal interprétés), qui finissent même par ruiner certaines séquences dramatiques. Et sur la fin, cette saison s’est totalement perdue, proposant des centric à la Lost qui font surtout offices de remplissage (on est passé de 13 à 16 épisodes), même si celui sur le personnage de Merle est plutôt réussi. Surtout, il y a ce final gâché par des aberrations scénaristiques (l’attaque de la prison repoussée par Glenn et Maggie ; Andréa qui attend le dernier moment pour se libérer ; et cette question : pourquoi le groupe ne s’installe pas à Woodbury ?).

    Enfin, le revirement de Rick va trop vite. Dans l’épisode 12 justement, Rick, accompagné de Michonne et Carl, croise un survivant sur le bord de la route et il ne cherche même pas à s’arrêter. Alors qu’à la fin de cette saison, il s’embarrasse finalement avec les vieux et les enfants de Woodbury. Seule vraie réussite, le personnage de Carl, sans doute le plus intéressant, véritable miroir tendu à son père.

    Journaliste. Passionné de cinéma, boulimique de séries télé et accroc aux jeux vidéo. Ne peut s'empêcher de donner son avis sur tout ce qu'il voit et sur tout ce qu'il joue.

    • facebook
    • google
    • twitter

    Défendez votre point de vue